Les couches lavables

Publié le par Christel HERVE

Les couches lavables

Les couches lavables intéressent de plus en plus de parents, pour des raisons écologiques mais aussi financières.

Mes 2 enfants ont été en couches lavables, c'est pourquoi je vais vous en parler.

Le premier à avoir eu l'idée a été mon mari quand j'étais enceinte de notre premier enfant, sur le coup, j'ai répondu "hors de question" : je m'imaginais passer mes soirées devant la cuvette des toilettes à gratter les couches pour enlever un maximum de selles avant de faire 10 prélavages à la main pour enfin les mettre en machine ! Puis j'ai essayé de me renseigner sur Internet mais il existe tellement de modèles différents que je n'avais rien compris à tout ça. Je me suis rendue quelques semaines après au "forum de la petite enfance" organisé à Guichen où il y avait un stand sur les couches lavables, et là, j'ai reçu des très bonnes explications et des très bons conseils quant aux modèles et aux marques à favoriser. J'ai entre autre appris qu'il existait un papier à mettre dans la couche pour récupérer les selles ! Et du coup, j'ai été complètement conquise et d'accord pour faire l'essai.

Comparatif couches jetables / couches lavables

Vous trouverez ici un tableau pour comparer les couches jetables et les lavables avec leurs avantages et leurs inconvénients : http://www.les-couches-lavables.fr/comparatif.php

De ma propre expérience, je ne suis pas d'accord avec eux sur 2 points :

- sur les érythèmes fessiers : mon fils en a eu et des importants malgré les couches lavables et des changes fréquents. Cependant, les lavables étaient moins pires que les jetables car il est allergique aux élastiques des jetables !

- l'âge de l'acquisition de la propreté : mon fils a certes été propre de jour à 2 ans, mais ma fille en lavables elle aussi n'a été propre qu'à 32 mois. Donc je ne suis pas sûre que l'âge de l'acquisition de la propreté soit une question de couches mais plutôt d'enfant prêt ou pas prêt.

Composition des couches lavables

Les couches jetables contiennent beaucoup de produits chimiques qui peuvent entrainer des allergies mais aussi des cancers il y aurait même des risques de stérilité pour les garçons mais ce n'est pas encore prouvé, les études sont en cours !

Les couches lavables ne contiennent aucun produit chimique. Elles sont conçues à partir de matières respirantes (pour diminuer le risque d'érythème fessier), naturelles et anti-allergiques : coton bio, chanvre (absorbant et résistant) ou bambou (très doux et souple).

Les différents types de couches lavables

Il existe plusieurs types de couches lavables pour répondre au mieux aux besoins des parents : il y a des couches à taille unique qui vont de la naissance jusqu'à la propreté (pas très pratique sur les nourrissons mais moins chères) et des couches qu'il faut changer au fur et à mesure que le bébé grandit (plus chères mais elles s'adaptent mieux aux bébés). Il y a des couches avec culotte de protection intégrée et des couches où il faut rajouter la culotte de protection, des couches très absorbantes mais longues à sécher (plutôt pour les siestes et les nuits) et des couches rapides à sécher mais moins absorbantes (plutôt pour les périodes où le bébé est réveillé).

Le mieux est de démarrer avec plusieurs couches différentes. Ensuite, au fur et à mesure qu'on les utilise, on connait mieux nos besoins et on voit celles qui nous plaisent le mieux u qui nous paraissent les plus pratiques et on peut ensuite en acheter davantage pour s'en faire un bon stock.

Il faut prévoir environ 20 couches lavable, peut être plus en fonction de votre rythme de lessives et du temps de séchage.

Certains modèles nécessitent de rajouter une culotte de protection. La culotte de protection est imperméable et n'est pas à changer à chaque change mais une à 2 fois par jour.

On peut mettre dans les couches une feuille de papier biodégradable pour récupérer les éventuelles selles. Certains papiers (pas tous) sont lavables et donc réutilisables (quand elles n'ont pas été souillées par les selles). Si le papier est souillé par des selles, on peut le jeter dans la poubelle à compost, dans notre compost si on en a un ou dans la cuvette des toilettes.

Les couches lavables classiques : couche + culotte de protection

Il en existe plusieurs sortes :

- le grand carré de coton (ou lange) à plier. C'est un peu la couche à l'ancienne. On rajoute par dessus une culotte de protection imperméable.

- la couche préformée : elle ressemble à une couche jetable de par sa forme. On rajoute par dessus une culotte de protection. Ces couches sont très absorbantes mais longues à sécher. Pour les siestes ou les nuits, on peut rajouter un insert dans la couche pour une meilleure absorption. Il vaut mieux privilégier ces couches pour les temps de sommeil (car si vous n'achetez que ce type de couche pour son absorption, il vous en faudra vraiment beaucoup à cause du temps de séchage).

Les TE1 (Tout en 1)

Il n'y a pas besoin de rajouter la culotte de protection car elle est déjà intégrée à la couche. L'insert est déjà cousu dans la couche.

L'avantage est qu'il y a très peu de manipulation à faire, un peu comme une couche jetable. L'énorme inconvénient est le temps de séchage très long. De plus, elles ne sont pas très absorbantes. De mon avis personnel, ces couches n'ont aucun intérêt.

Les TE2 (Tout en 2)

Il n'y a pas besoin de rajouter la culotte de protection car elle est déjà intégrée à la couche.

Les couches sont fournies avec un insert qui se glisse dans la poche de la couche ou se fixe à la couche avec des boutons pressions.

Les avantages de ces couches sont qu'elles ne nécessitent pas trop de manipulation car il n'y a pas de culotte de protection à rajouter et elles sèchent rapidement grâce à l'insert qui se sépare de la couche. Mais elles sont moins absorbantes et ne sont donc pas adaptées pour les siestes et les nuits. Elles sont très bien pour les temps d'éveil de bébé.

Le stockage des couches souillées

Beaucoup parlent des odeurs des couches lavables souillées en attendant le lavage .Ce n'est pas faux, mais en même temps, des couches jetables dans une poubelle, ça ne sent pas la rose non plus, même quand la poubelle est bien fermée !

Il existe des sacs spéciaux pour les couches jetables qui sont imperméables. Certains s'adaptent à n'importe quelle poubelle, d'autres ferment par zip... A vous de trouver ce qui vous convient le mieux.

Chez moi, la machine à laver est dans le garage et celui-ci est accessible depuis la maison (pas besoin de passer par dehors). Les couches souillées sont donc stockées dans un grand seau dans le garage.

On peut rajouter dans le sac ou seau une lingette imprégnée de quelques gouttes d'huiles essentielles d'arbre à thé pour les odeurs et la désinfection (ne pas mettre d'huiles essentielles directement sur les couches).

Le lavage des couches lavables

Beaucoup parlent de l'aspect peu écologique des couches lavables à cause des lavages justement et notamment des lessives très polluantes. Sauf que des couches lavables, ça ne se lave pas avec de la lessive ! La lessive en plus d'être effectivement polluante encrasse aussi les couches et donc diminue leur absorption !

Certains utilisent des lessives écologiques ou spéciales couches lavables. On peut aussi les laver avec des boules et des noix de lavage, c'est ce que je fais et je n'ai aucun problème d'odeurs une fois les couches sèches !

Les couches se lavent à 40 ou 60° en fonction de ce qui est indiqué sur l'étiquette du fabricant. Elles peuvent se laver avec le linge normal. Il n'est pas indispensable de faire des machines uniquement pour les couches !

Il ne faut pas rajouter de produits tels que adoucissant, blanchissant et détachant.

Le séchage se fait à l'air libre, le sèche linge pouvant abimer les couches.

Entretien des couches lavables

Si vos couches sont tâchées (c'est en général le cas si on utilise des crèmes pour les érythèmes fessiers), mettez vos couches à sécher au soleil, c'est le meilleur des détachants !

Si vos couches sont moins absorbantes, c'est qu'elles sont encrassées par la lessive utilisée. Il faut alors les décrasser en les mettant à laver sans aucun aucun produit en cycle long dans la machine à laver.

Derniers conseils

Quand vous avez acheté vos couches, si elles sont neuves, n'oubliez pas de les mettre à tremper dans une grande bassine d'eau pendant 24h avant la première utilisation, sinon, elles ne seront pas absorbantes.

Si vous allaitez votre bébé, prenez des feuilles de papier biodégradable spéciales bébés allaités : elles sont plus épaisses et retiendront mieux les selles liquides.

Attention aux bodys trop serrés qui peuvent provoquer des fuites. Avec les couches lavables, il ne faut pas hésiter à mettre des bodys une taille plus grand ou même pas de bodys du tout (on peut utiliser en contre partie des brassières pour le haut du corps).

Voilà, j'espère vous avoir fait changer d'avis sur les couches lavables. Il ne reste plus qu'à convaincre la personne qui gardera votre enfant en journée pendant que vous travaillez !

Publié dans Bien être des enfants

Commenter cet article